Le magasinage-remède.

Le magasinage-remède.

Pendant que l’on dénonce les paradis fiscaux en tentant de sauver un peu d’impôt soi-même, parlons-en, de l’argent. Et du plaisir de le dépenser, parfois. « Viens magasiner, Rolande, ça va te faire du bien. » Pourquoi le geste d’acheter est-il devenu un calmant ? JE suis seul à DÉCIDER, CE que j’achète, OÙ je l’achète, COMBIEN je paie. Et je ne rends compte à personne de ce que l’achat est un besoin ou un vulgaire désir. Comme si ACHETER restait un des seuls gestes d’autonomie que nos illusions de liberté nous laissent....
Benoît Lacroix au bout de son âge.

Benoît Lacroix au bout de son âge.

DEUX CENTENAIRES, un dimanche.     100 ans (ou presque) et toujours en recherche! Luc Dupont et Sophie-Andrée Blon­din reçoivent Brenda Milner, éminente neuros­cien­ti­fique (née en 1918) et Benoît Lacroix, prêtre domi­ni­cain et médié­viste (né en 1915 et décédé cette nuit).     «Qu’avez-vous cherché, trouvé, au bout de votre âge ?» Un entretien tenu le dimanche 10 novembre 2013, aux Librai­ries Paulines (Montréal). Durée:  36:37 minutes. Une réalisation du site HUMANITÉ MODE D’EMPLOI....
Le culte de la renommée.

Le culte de la renommée.

Le Pie Jesu du Réquiem de Fauré, op. 48 (version de 1893), Ensemble vocal de Lausanne, dir. Michel Corboz. Qui a dit que nous étions tous égaux devant la mort ? Nous nous souviendrons tous de René Angélil : son œuvre, sa vie, ses amours, sa maladie, sa mort, ses funérailles. Mais qui se souviendra de Réal La Rochelle décédé le 27 décembre à Mont-Laurier à l’âge de 78 ans ? Mes sympathies à son épouse Nicole et à sa famille qu’il laisse dans le deuil. Je ne les connais pas. Je ne pourrai donc pas me souvenir de lui, malheureusement. Il n’y a qu’une certitude sur ce que...
Charlatans, prédicateurs, politiciens.

Charlatans, prédicateurs, politiciens.

Ce qui caractérise les charlatans, prédicateurs, politiciens de ce monde, c’est leur insistance perverse à vouloir nous faire croire que leurs solutions collectives sont les clés à nos bonheurs personnels. « Hors de moi, point de salut » ! Il faut se méfier de ceux qui soutiennent que leur remède peut tout guérir. Avant de choisir une thérapie ou un élixir à la mode, il vaut mieux connaître la source exacte de l’inconfort, de la maladie, ou d’une condition d’asservissement. Nous sommes les ultimes responsables de nos bonheurs personnels à moins...
L’Internet : une drogue nécessaire.

L’Internet : une drogue néces...

Nos anxiétés existentielles ne sont pas disparues avec les téléphones à cadrans et les pilluliers. La famille se résume trop souvent à une nostalgie, le travail perd sa sécurité, le pays politique déçoit, la religion est démasquée ou devrait l’être, et on dit beaucoup de mal (avec raison) de toutes les formes d’abus de drogues. Que reste-t-il pour nous aider à calmer nos anxiétés existentielles ? L’Internet (qui a maintenant droit à sa majuscule). Comme dit si bien mon ami blogueur Gérard Ponthieu : « C’est bon pour ce qu’on a ». Et les médicaments, les drogues...
Le bon vieux temps n’est pas l’avenir..

Le bon vieux temps n’est pas l&rsq...

Le souvenir n’est pas toujours l’avenir, hein « Bergie »? Pourquoi idéaliser un passé qui nous semble meilleur qu’un présent décevant. Le « Tigre » n’est pas le seul à voir dans le passé, lointain ou proche, la solution à un présent qui inquiète. L’avantage d’HIER, c’est que nous gardons un souvenir d’un CONNU. Tandis qu’un présent en DEVENIR reste un INCONNU. Le passé rassure, le présent menace… Tant qu’il n’est pas devenu du passé. Alors, il deviendra idéalisé. Comme la plupart d’entre nous se souviennent surtout des bons moments du passé, on...