Nous autres, on est très famille.

Nous autres, on est très famille.

Tout ce qui est complexe nous est compliqué. Alors, on préfère la FAMILLE à des notions de sociologie, d’histoire, de sciences politiques, d’économie et que sais-je de compliqué-comme-si-ça-venait-d’ailleurs.

On résume tout à la FAMILLE. C’est plus simple. Plus familier. Plus naturel. Plus rassurant.

12ploufe

Une assurance contre les malheurs.
D’ailleurs, on est toujours en train de s’assurer contre quelque chose : contre la maladie, voire la mort avec la nourriture bio, contre  la  peur d’avoir tort avec le droit, contre la pauvreté avec le Fonds de Solidarité, contre le vieillissement avec les vitamines les anti-oxydants, contre la souffrance avec les pharmacopées les plus farfelues, contre le déclassement social avec la consommation des « paraître », contre l’ennui et la guerre par la fréquentation passionnée des sports professionnels, contre la solitude de l’anonymat et l’angoisse du silence par l’identification à la merveilleuse famille du show business.

C’est ainsi que la FAMILLE est notre assurance bonheur de prédilection. En FAMILLE, nous serons toujours aimés, nourris, soignés, logés, chouchoutés, gâtés. Inconditionnellement, dit-on.

12bebeRetrouver l’enfant en soi, c’est retrouver la sécurité assurée par la cellule familiale. Mais du rêve à la réalité, il y a parfois tout un parcours jonché de malheurs. Nous cultivons donc encore le mythe du miracle familial.

Nous percevons notre société comme une FAMILLE, notre FAMILLE. De là à se retrouver rébarbatifs à toute forme d’adoption…

 

12adoptés

Du temps de notre catholicisme thaumaturge et despote, on parlait de notre dépendance à l’État comme d’une addiction à la non-responsabilité personnelle. On parlait d’ÉTAT PROVIDENCE. La dépendance coule encore et toujours dans nos inquiétudes existentielles mais sous le nom d’ÉTAT FAMILLE.

À notre réunion de famille cette année…

Un père vénéré, mort au combat pour notre identité et notre indépendance : papa René Lévesque.

Des mères polymorphes et auteures qui nous racontent nos histoires dans de beaux livres-cadeaux.

12 frères maires

 

Des grands frères fort en bras qui nous protègent des cupides bandits et nous promettent de nous amener au stade ou au colisée.

 

 

Une grande sœur que le monde entier admire et qui nous fait honneur par son talent et sa fortune : notre Céline à nous.

Deux bons gros docteurs de famille qui veillent sur leur avenir en se servant de notre présent : les docteurs Barette et Couillard. Étonnant que l’un porte un nom qui est le couvre-chef du prêtre et celui de l’autre nous rappelle son courage viril…

Tout un clergé de prédicateurs attentionnés qui pensent pour nous et nous dictent des opinions dans les médias.

Nous assistons obligatoirement en famille à la messe du dimanche maintenant télévisée en soirée.

Une matante instruite qui revient de France régulièrement pour nous Bombarder nos vérités.

Un mononcle riche et volage et qui sait faire son Cirque partout dans le monde.

En cas de crise culturelle, le cousin français (à chacun le sien) verra à nous récupérér.

Et notre frère bien aimé : le Prince d’Ottawa qui tient sa légitimité de sa famille (et oui, encore la famille!). Pensez-y-donc : un Prince tellement charmant qu’il nous promet de fêter Noël tous les jours pendant quatre ans!

12cadeautr

Comment voulez-vous que l’on s’inquiète de quoi que ce soit avec une telle odeur de tourtière et de canelle ?

La FAMILLE est là !

Pis, c’est tellement rassurant de retrouver l’enfant en soi… Tous les psys de la FAMILLE le disent.

12fuc

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

One Response to “Nous autres, on est très famille.”

  1. Malijai dit :

    Voici la famille a toutes les sauces : même si on ne comprend pas l’Allemand on comprend le film

    http://www.edeka.de/gewinnspiele/weihnachts-clip/heimkommen.jsp

    Edeka est un équivalent de Métro ou IGA… Après VW qui nous enfume, la compassion 😉

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.