Acteurs involontaires d’une mauvaise pièce.

Acteurs involontaires d’une mauvaise pièce.

Après la Messe de Minuit, un genre de Messe de Midi

Moins mondain et plus conscient.

Introit. Cette mélopée russe qui n’arrive pas à trouver son rôle entre la douleur et l’apaisement. Oremus.

Épitre. On a beau accueillir des Syriens, en faire tout un théâtre, des millions d’humains souffrent encore et toujours de notre indifférence et de nos privilèges. Tous doivent jouer des personnages qu’ils n’ont pas souhaités dans une pièce qu’ils n’ont pas écrite.

Élévation. Voici la musique que je vous invite à écouter pendant que vous ferez la lecture lente, à haute voix, du texte inédit de Michel Garneau sur le théâtre. Un théâtre navrant qui occupe douloureusement aujourd’hui la scène mondiale des iniquités.

16 texte garneau

JOYEUX NOÊL TOUT DE MÊME

 MUSIQUES

  1. Ne Iskushay Menya Bez Tempt Me de Mikhail Glinka avec Mark Reizen et Abram Makarov
  2. Sonate pour violoncelle en Sol majeur II. Grave con espressione de Giovanni Sammartimi avec Tsuyoshi Tsutsumi et Seizo Azuma
  3. Ich bete an die Macht der Liebe de Dmitri Bortniansky avec la chorale Rybin de Moscou
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

2 Responses to “Acteurs involontaires d’une mauvaise pièce.”

  1. sylvie.mauffette@gmail.com dit :

    Votre choix de musique accompagne bien le propos! C’est magnifique! merci!

Leave a Reply