AMOUR et DURÉE

AMOUR et DURÉE

cupidon

Ben oui c’est la Saint-Valentin. La célébration de l’Amour humain rassurant et reproducteur. Cupidon est toujours représenté sous la forme d’un angelot coquin qui foudroie ses victimes consentantes d’une fléchette empoisonnée aux effluves du désir.

LE COUP DE FOUDRE.

cupidon fondant

Rien à voir avec l’hypertrophie des dessins scolaires nunuches qui permettent à de jeunes enfants de se déclarer amoureux des mamans… Et à celles-ci d’appeler leurs mioches « MON AMOUR ». Ça sent le transfert à plein nez.

Et les médias sociaux noient cette célébration du vrai sentiment amoureux dans une avalanche destructrice de sucre rose qui se dilue aussitôt dans la fonte des illusions.

 

Sans préoccupation profonde de DURÉE, on ne peut parler d’AMOUR. Autrement, on patauge dans la séduction et le désir comme des lutteuses dans le Jell’O. Séduisante occupation qui dure le temps d’une partie de jambes en l’air ou jusqu’à la fonte du Jell’O.

250vieux

La DURÉE, pour sa part, se solidifie dans le respect des différences sans tenir compte des habitudes sociales.

25 brassens

Brassens et Puppchen

Dans les années 1950, Georges Brassens rencontre une jeune femme née en Estonie, Joha Heiman, surnommée Puppchen : un amour au départ quasi-clandestin (Joha est mariée, et son mariage se disloque) mais qui va durer jusqu’à la mort de Georges, pendant plus de 30 ans, d’une façon assez particulière.
Louis-Jean Calvet, dans sa biographie de Brassens, écrit « qu’ils vivront une vie commune séparée, chacun chez soi mais toujours ensemble. Chacun en effet a son appartement. Georges téléphone tous les jours à Joha qui passe le voir fréquemment; elle ira avec lui dans sa maison de campagne à Crespières puis à Lézardrieux, elle le suivra en tournée, toujours là, toujours dans les coulisses, veillant à tout. Mais en même temps, chacun gardera ainsi sa distance, sa liberté. » (L-J. Calvet, Georges Brassens)
Brassens pouvait-il rendre un plus bel hommage à Puppchen en chantant le symbole de cet amour sans entraves ?

Faites-vous le plaisir de le regarder interpréter LA NON-DEMANDE EN MARIAGE.

Ma mie, de grâce, ne mettons

Pas sous la gorge à Cupidon

Sa propre flèche

Tant d’amoureux l’ont essayé

Qui, de leur bonheur, ont payé

Ce sacrilège…

R:

J’ai l’honneur de

Ne pas te de-

mander ta main

Ne gravons pas

Nos noms au bas

D’un parchemin

Laissons le champs libre à l’oiseau

Nous seront tous les deux priso-

nniers sur parole

Au diable les maîtresses queux

Qui attachent les coeurs aux queues

Des casseroles!

+R:

Vénus se fait vielle souvent

Elle perd son latin devant

La lèchefrite

A aucun prix, moi je ne veux

Effeuiller dans le pot-au-feu

La marguerite

+R:

On leur ôte bien des attraits

En dévoilant trop les secrets

De Mélusine

L’encre des billets doux pâlit

Vite entre les feuillets des li-

vres de cuisine.

+R:

Il peut sembler de tout repos

De mettre à l’ombre, au fond d’un pot

De confiture

La jolie pomme défendue

Mais elle est cuite, elle a perdu

Son goût « nature»

+R:

De servante n’ai pas besoin

Et du ménage et de ses soins

Je te dispense

Qu’en éternelle fiancée

À la dame de mes pensées

Toujours je pense

+R:

 

Il arrive en effet que l’engagement à la DURÉE nécessaire à l’amour vrai soit allergique aux odeurs de farine et de friture.

Un extrait d’entrevue :

25 duree Waridel

L’accélération du temps : le cancer des relations humaines, de l’amour en particulier. La consommation de l’AMOUR est contre nature :

25 duguay

Souhaitons que la Saint-Valentin célèbre la DURÉE et non l’éphémère désir. La DURÉE de l’amour que Bach portait à sa compagne Anna Magdalena.

Si tu restes avec moi, alors j’irai en joie
Vers ma mort et mon doux repos.

Ah ! comme elle serait heureuse, ma fin,
Tes jolies mains fermant mes yeux fidèles !

Natalie Dessay, Orchestre Symphonique Bel Arte, Philippe Rombi & Rolando Villazón

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Leave a Reply