Une biographie révélatrice

Une biographie révélatrice

En tissant des détails inédits entre des événements connus ou non dans la vie et les engagements de Gilles Duceppe, j’ai tenté dans ce livre de mieux comprendre la trame de l’homme et de son parcours. Il s’agit de la biographie de ses engagements, à travers lesquels le destin de l’homme et celui de son Québec s’entrecroisent.

En tout respect, mais sans censure, ce livre raconte Gilles Duceppe.

En suivant le cheminement de l’homme, j’y explore ses sentiers de traverse. J’ai choisi de conserver le plus possible la rugosité de la langue parlée lors des rencontres avec près d’une centaine d’interviewés et avec Gilles Duceppe, pour ainsi restituer la spontanéité des confidences. La verdeur de ce langage parlé permet d’approcher davantage de la vérité, des émotions. On y entend une mosaïque de personnes plutôt qu’une galerie de personnages.


 

 

Ni un procès ni un florilège d’éloges, ce livre témoigne en toute sincérité de la vie privée et publique d’un être diablement attachant.

 

 

 

Entre 1947 et 2017, Duceppe passe du Québec aimé à être aimé du Québec.

 

Je suis, au cours de chapitres articulés autour de thématiques aussi émotives que narratives, le vécu d’un homme dans ses engagements, ses joies, ses déceptions, ses réussites et ses erreurs.

 

 

Gilles est le Québec et le Québec chemine à la Duceppe. Il a hérité de l’excellence et de l’authenticité de son célèbre père, Jean Duceppe. Avec passion et conviction entre les paradoxes, les rêves, les déceptions et l’espoir.

Tout au long du cheminement de cette vie, le chapelet événementiel du Québec vient s’y lover, s’y enchevêtrer, éclairant, expliquant, interrogeant le parcours engagé de Gilles Duceppe.

La franchise, parfois très émotive, de Gilles lui-même et de ceux et celles qui ont milité avec et contre lui ou l’ont analysé, entraîne de nombreuses révélations étonnantes livrées dans cet ouvrage.

Les luttes intestines du mouvement souverainiste s’y révèlent au grand jour, comme le souligne l’article de Fabien Deglise dans Le Devoir.

BONNE LECTURE

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.