À chacun son JEANS

À chacun son JEANS

Il s’appelle Leroy Richardson. Il est arrivé de ses Antilles natales, de Saint-Vincent, à dix ans avec un père venu étudier la mécanique et qui s’est épris d’attachement pour le froid (!) puis a décidé de s’installer à Montréal avec femme et enfant. Un enfant dont le sang bouille aux marmites irlandaises, écossaises, africaines, et caribéennes. Aujourd’hui le québécois que l’immigré de dix ans est devenu ne regarde la télévision qu’en français qu’il parle avec une maîtrise que pourraient lui envier bon nombre de québécois de...
La mode masculine émascule

La mode masculine émascule

Les pantalons accrochés au «centre des loisirs» (Merci Clémence Desrochers d’avoir un jour si bien su nommer la région) pour ne pas se retrouver aux chevilles et coincés dans des vestons qu’on dirait empruntés à un frère beaucoup plus jeune. Des hommes déguisés en pubères qu’on dirait prêts à faire changer leur couche. Une mode ou un mimétisme? Ces jeunes arborant leur décolleté du cul comme une audace, une mode (un mimétisme plutôt), comme une protestation et un refus des consensus sociaux, remonteraient sans doute leur culotte à la ceinture s’ils savaient d’où vient...